Resources: Canadian Archives Summit

Thought Leaders  --  Maîtres à penser

The following background papers are prepared by Thought Leaders for your review in advance of the Summit.  Use this link to submit your or your discussion group's comments to a Thought Leader paper

Les maîtres à penser ont préparé les documents d’information suivants en prévision de la rencontre.  Utilisez ce lien pour soumettre vos commentaires et points de discussion relatifs au document d’un maître à penser.

The evolution of the archival profession and system in Canada -- L’évolution de la profession d’archiviste et du système d’archives au Canada

  • Marion Beyea, Provincial Archives of New Brunswick -- Archives provinciales du Nouveau‑Brunswick
  • Marcel Caya, l'Université du Québec à Montréal

The Canadian archival system today: an analysis -- Le système d’archives canadien à notre époque : Analyse

  • Lara Wilson, Canadian Council of Archives -- Conseil canadien des archives

The challenges of the next decade -- Les défis de la prochaine décennie

Library and Archives Canada viewpoint: issues and trends to 2020 -- Le point de vue de Bibliothèque et Archives Canada : Les enjeux et les tendances d’ici 2020

Le point de vue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec: La gestion des documents et des archives: un système intégré visant à satisfaire les besoins des usagers, des citoyens et des organisations -- Bibliotheque et archives nationales du Quebec viewpoint: Records Management and Archives, a key tool of Governance

A community archives’ perspective -- Le point de vue d’archives communautaires

  • Lois Yorke, Nova Scotia Provincial Archives -- Archives provinciales de la Nouvelle‑Écosse

Partnering with the Private Sector – a Perspective from Ancestry.ca -- Le partenariat avec le secteur privé

Archives in society: legal issues and human rights -- Les archives dans la société : enjeux juridiques et droits de la personne

  • Tom Nesmith, University of Manitoba -- Université du Manitoba

Les archives dans la société: Histoire des Familles -- Archives in society: family history

  • Michel Banville, la Fédération québécoise des sociétés de généalogie

Archives in a digital Society -- Les archives dans une société numérique

Public awareness and the image of archives -- La sensibilisation du public et l’image des archives

  • Jack Jedwab, Association of Canadian Studies -- Association d’études canadiennes

Author Bios:

Michel Banville:  Diplômé de l'Université Laval en administration et en sciences politiques, Michel Banville a été cadre dans l'administration publique québécoise jusqu'à sa retraite en 2009. Il y a occupé divers postes de direction en gestion des opérations dont la gestion documentaire et la gestion de projets.

Il est actuellement président de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie depuis juin 2009, membre du Bureau permanent des congrès internationaux des sciences généalogique et héraldique depuis 2006, dont il fut secrétaire de 2008 à 2010 et président de 2010 à 2012. Il est aussi Fellow de l'American School of Genealogy, Heraldry and Documentary Sciences depuis 2011.

A graduate of Université Laval in administration and political science, Michel Banville worked in the Quebec government until his retirement in 2009. He has held various operations management positions including document management and project management. He has been president of the Fédération québécoise des sociétés de généalogie since 2009, he is a member of the Bureau permanent des congrès internationaux des sciences généalogique et héraldique since 2006, of which he was the secretary from 2008 to 2010 and President from 2010 to 2012. He is also a Fellow of the American School of Genealogy, Heraldry and Documentary Sciences since 2011.

Marion Beyea was Director of the Provincial Archives of New Brunswick from 1978 until 2013.  Prior to that appointment she was Archivist of the General Synod of the Anglican Church of Canada, worked as an archivist at the Archives of Ontario and as a student assistant at the University of New Brunswick Archives and the Archives of the New Brunswick Museum. Her contributions to the archival profession began in 1973 as a member of the Archivists Section of the Canadian Historical Association where she co-edited a newsletter for archivists.  She was on the three person committee that collaborated with archivists across Canada on the formation of their own association and developed the constitution for ACA.  She has served the Association of Canadian Archivists in a number of capacities including as President 1979-1980 and was the first President of the Council of Canadian Archives.  She has been active in the International Council of Archives as a member of the Steering Committee of the Section of Professional Associations and as Chair of the Committee on Best Practices and Standards.  She was New Brunswick’s representative on the Historic Sites and Monuments Board for two terms and is currently the New Brunswick Governor on the Board of Heritage Canada The National Trust.  She is also on the Board of the Canadiana Fund and a Director of the Association Museums New Brunswick. 

Marion Beyea a été directrice des Archives provinciales du Nouveau -Brunswick de 1978 à 2013. Avant cette nomination, elle était archiviste du synode général de l'Église anglicane du Canada, a travaillé comme archiviste aux Archives publiques de l'Ontario et comme assistante étudiante aux Archives de l'Université du Nouveau-Brunswick et aux Archives du Musée du Nouveau-Brunswick. Sa contribution à la profession archivistique a débuté en 1973 en tant que membre de la Section des archives de la Société historique du Canada où elle a coédité un bulletin d'information pour les archivistes. Elle était sur le comité de trois personnes qui a collaboré avec les archivistes à travers le Canada sur la formation de leur propre association et développé la constitution pour l'ACA. Elle a servi l'Association canadienne des archivistes dans un certain nombre de capacités, y compris en tant que présidente en 1979-1980, et a été la première présidente du Conseil canadien des archives. Elle a été active au sein du Conseil international des archives en tant que membre du Comité directeur de la Section des associations professionnelles et en tant que présidente de la commission sur les normes et les bonnes pratiques. Elle était la représentante du Nouveau-Brunswick sur la Commission des lieux et monuments historiques pendant deux mandats et est actuellement gouverneur du Nouveau-Brunswick au sein du conseil de la Fiducie nationale d’Héritage Canada. Elle est également membre du conseil du Fonds Canadiana et un directrice de l'Association des musées du Nouveau-Brunswick.

Marcel Caya taught archives at Université du Québec à Montréal until 2011 after working as University Archivist for McGill University in Montréal from 1977 to 1994 and as DG of the McCord Museum of Canadian History from 1984 to 1988. One of the founding members of the Bureau of Canadian Archivists, he has also served on the two Consultative Group/Committee on archives of the Social Sciences and Humanities Research Council in 1978-1980 and 1983-1985; he co-chaired the Canadian Working Group on Descriptive Standards from 1983 to 1986 and was a member of the CCA Standards Committee and of the Working Group on Arrangement of the CCA.  National Chairman or vice-chairman of the National Archival Appraisal Board, he has been its Quebec regional director since 1981. He was member without portfolio on the first Executive of ACA of which he is a Fellow. He served the International Council on Archives in many capacities, including as Deputy Secretary General of ICA until 2007; he was named the first Fellow of the ICA.

Marcel Caya a enseigné les archives à l'Université du Québec à Montréal jusqu'en 2011 après avoir travaillé comme directeur des archives de l'Université McGill à Montréal de 1977 à 1994 et comme DG du Musée McCord d'histoire canadienne de 1984 à 1988. L'un des membres fondateurs du Bureau canadien des archivistes, il a également siégé sur les deux groupes/comités consultatifs sur les archives du Conseil de recherches en sciences humaines de 1978 à 1980 et de 1983 à 1985. Il a co-présidé le Groupe de travail canadien sur les normes de description de 1983 à 1986 et a été membre du Comité des normes du CCA et du Groupe de travail sur le classement archivistique de la CCA. Il a été président et vice-président du Conseil national d'évaluation des archives, et depuis 1981 il en est son directeur régional pour le Québec. Il était membre sans portfolio du premier exécutif de l'ACA. Il a servi le Conseil international des archives dans de nombreuses fonctions, y compris en tant que Secrétaire général adjoint jusqu'en 2007 ; il en a été le premier Fellow.

Normand Charbonneau est entré aux Archives nationales du Québec en 1990 où il a occupé diverses fonctions, dont celle de directeur de son Centre d'archives de Québec. La création de Bibliothèque et Archives nationales du Québec en 2006 le ramène à Montréal où il prend la tête de la Direction du Centre d'archives de Montréal, poste qu'il occupera jusqu'en janvier 2012 alors qu'il est nommé conservateur et directeur général des archives de BAnQ. Ses travaux professionnels l’ont amené à s’intéresser longtemps aux archives photographiques alors que la gestion intégrée des documents dans les organisations a retenu son attention ces dernières années. Monsieur Charbonneau est secrétaire-trésorier de l’Association internationale des archivistes francophones.

Normand Charbonneau joined the National Archives of Canada in 1990 where he held various positions, including Director of the Centre d'archives de Québec. The creation of Bibliothèque et Archives nationales du Québec in 2006 brought him back to Montreal where he became head of the Directorate of Centre d’archives de Montréal, a position he held until January 2012 when he was appointed curator and director of the BAnQ archives. His professional work has led him to focus on photographic archives for a long time while integrated document management in organizations has caught his attention in recent years. Mr. Charbonneau is secretary-treasurer of the Association internationale des archivistes francophones.

Dr. Luciana Duranti is Chair of Archival Studies at the School of Library, Archival and Information Studies of the University of British Columbia (UBC), and a Professor of archival theory, diplomatics, and the management of digital records in both its master’s and doctoral archival programs. She is also Faculty Associate Member of the UBC College for Interdisciplinary Studies, Media and Graphics Interdisciplinary Centre, and Affiliate Full Professor at the University of Washington iSchool.

Duranti is Director of the Centre for the International Study of Contemporary Records and Archives (CISCRA, www.ciscra.org) and of InterPARES, the largest and longest living publicly funded research project on the long-term preservation of authentic electronic records (1998-2018), the “Digital Records Forensics” Project, and the “Records in the Clouds” Project. She is co-Director of “The Law of Evidence in the Digital Environment” Project.  

Dr Luciana Duranti est chaire du programme d’études en archivistique à la School of Library, Archival and Information Studies de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), et professeur de théorie archivistique, diplomatique, et gestion des documents numériques à la fois dans le programme de maîtrise et de doctorat. Elle est également membre associée du UBC College for Interdisciplinary Studies, Media and Graphics Interdisciplinary Centre, et professeur affiliée à la University of Washington iSchool. Duranti est directrice du Centre for the International Study of Contemporary Records and Archives (CISCRA, www.ciscra.org) et de InterPARES, un important projet de recherche financé par les deniers publics sur la préservation à long terme des documents électroniques authentiques (1998-2018), le projet « Digital Records Forensics », et le projet « Records in the Cloud. » Elle est co-directrice du projet « The Law of Evidence in the Digital Environment. »

Jack Jedwab has been with the Associaton for Canadian Studies since 1998, first as Executive Director and now as Executive Vice-President.  Holding a Ph.D. in Canadian History from Concordia University, he taught at Université du Québec à Montréal and McGill University.  He taught courses on the history of immigration in Quebec, on ethnic minorities in Quebec, on official language minorities in Canada and on sport in Canada.  He also wrote essays for books, journals and newspapers across the country, in addition to being the author of various publications and government reports on issues of immigration, multiculturalism, human rights and official languages. 

Jack Jedwab travaille pour l'Association d'études canadiennes depuis 1998, en tant que directeur général et, tout récemment, vice-président exécutif.  Détenteur d'un doctorat en histoire de l'Université Concordia, il a enseigné à l'Université du Québec à Montréal ainsi qu'à l'Université McGill.  Il a donné entre autres des cours portant sur l'histoire de l'immigration au Québec, sur les minorités ethniques au Québec, sur les minorités de langue officielle au Canada et sur le sport au Canada.  Il a également écrit des essais pour les livres, des revues scientifiques et des journaux partout au pays, en plus d'être l'auteur de diverses publications et rapports gouvernementaux sur les questions de l'immigration, du multiculturalisme, des droits de la personne et des langues officielles. 

Tom Nesmith is an Associate Professor at the University of Manitoba and founder of the university's master's program in archival studies in the Department of History. He also served as Associate Dean of the Faculty of Arts at the University of Manitoba from 2001 to 2004. Prior to joining the faculty of the university, he was an archivist at the National Archives of Canada from 1978 to 1990. Among many publishing and editing activities, he was editor of Archivaria, editor and contributor to Canadian Archival Studies and the Rediscovery of Provenance (1993), a joint publication of the Association of Canadian Archivists and the Society of American Archivists, and a recipient of the W. Kaye Lamb Prize. He obtained undergraduate and master's degrees in history at Queen's University and a doctorate in history at Carleton University. He is a Fellow of the Association of Canadian Archivists.

Tom Nesmith est professeur agrégé à l'Université du Manitoba et fondateur du programme de maîtrise en études d'archives au sein du Département d'histoire. Il a également été vice-doyen de la Faculté des arts de l'Université du Manitoba de 2001 à 2004. Avant de rejoindre la faculté de l'université, il était archiviste aux Archives nationales du Canada de 1978 à 1990. Parmi ses nombreuses activités de publication et d'édition, il a été rédacteur en chef de la revue Archivaria, éditeur et contributeur à Canadian Archival Studies and the Rediscovery of Provenance (1993), une publication conjointe de l'Association canadienne des archivistes et de la Société des archivistes américains, et récipiendaire du Prix W. Kaye Lamb. Il a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise en histoire à l'Université Queen’s et un doctorat en histoire à l'Université Carleton. Il est membre de l'Association canadienne des archivistes.

Corinne Rogers is adjunct professor (diplomatics and digital records forensics) and doctoral candidate (researching concepts of authenticity of digital records, documents, and data and authenticity metadata) at the University of British Columbia. She is Project Coordinator of InterPARES Trust – international multidisciplinary research into issues of trust in digital objects in online environments, and a researcher with the Law of Evidence in the Digital Environment Project (Faculty of Law, UBC).

Corinne Rogers est professeur adjoint (diplomatique et criminalistique des documents numériques) et candidate au doctorat (recherchant les concepts d'authenticité des documents numériques, et des données et métadonnées d'authenticité) à l'Université de la Colombie-Britannique. Elle est coordonnatrice du projet InterPARES Trust - recherche multidisciplinaire internationale sur les questions de confiance dans les objets numériques dans des environnements en ligne, et chercheur avec le projet Law of Evidence in the Digital Environment Project (Faculté de droit, UBC).

 Dr. Ian E. Wilson served as National Archivist of Canada, 1999 to 2004, and then as head of the newly amalgamated Library and Archives Canada.  He retired in 2009 and received the unusual honour of being named Librarian and Archivist of Canada Emeritus.  He has recently worked with the University of Waterloo and Open Text Corporation in establishing the Stratford Institute for Digital Media and served for two years as President of the International Council on Archives (2008-2010). He has been appointed as a Senior Distinguished Research Fellow at the Munk School for Global Affairs, University of Toronto. 

On the international scene, Dr Wilson was elected President of the CITRA in 2000 as a vice-president of the International Council on Archives and chairing the CITRA meetings in Iceland (2001), Marseilles (2002) and Cape Town (2003).  In 2008 he was elected President of the ICA, representing the international archival community in conferences from Seoul to Tamarasset to Riga, Trondheim, Oslo, Paris, Austin, Canberra, Beijing and Tokyo. 

He has been an adjunct professor at both the University of Toronto and the University of Waterloo. He holds three honorary doctorates (York, Queen’s and Saskatchewan), is a Member of the Order of Canada, and was appointed Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres by the Government of France. He is also a Fellow of the International Council on Archives, the Association of Canadian Archivists and the Society of American Archivists.

Dr Ian E. Wilson a été archiviste national du Canada de 1999 à 2004, puis nommé à la tête de Bibliothèque et Archives Canada, suite à la fusion. Il a pris sa retraite en 2009 et a reçu l'honneur rare d'être nommé bibliothécaire et archiviste du Canada émérite. Il a récemment travaillé avec l'Université de Waterloo et Open Text Corporation pour l’établissement de l'Institut Stratford pour les médias numériques et a servi pendant deux ans en tant que président du Conseil international des archives (2008-2010). Il a été nommé Distinguished Senior Research Fellow à l'École Munk des affaires internationales de l'Université de Toronto.

Sur la scène internationale, Dr Wilson a été élu Président de la CITRA en 2000 en tant que vice-président du Conseil international des archives et a présidé les réunions de la CITRA en Islande (2001), à Marseille (2002) et Le Cap (2003). En 2008, il a été élu président de l'ACI, et a représenté la communauté archivistique internationale à des conférences à Séoul, Tamanrasset, Riga, Trondheim, Oslo, Paris, Austin, Canberra, Pékin et Tokyo.

Il a été professeur adjoint à l'Université de Toronto et à l'Université de Waterloo. Il est titulaire de trois doctorats honorifiques (York, Queen’s et Saskatchewan), est membre de l'Ordre du Canada, et a été nommé Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement de la France. Il est également membre du Conseil international des archives, de l'Association canadienne des archivistes et de la Society of American Archivists.

Lara Wilson holds a Master of Arts in History in Art from the University of Victoria (UVic), and a Master of Archival Studies from the University of British Columbia (UBC).  She was appointed Director of UVic Special Collections in August 2013 in addition to her continuing appointment as University Archivist, a position she has held since 2007. She has twice served as the President of the Archives Association of British Columbia (AABC), and currently chairs the Canadian Council of Archives. During her time with the AABC, the organization piloted and implemented the AtoM software as the technical platform for the provincial network, now called MemoryBC.  As a student at UBC, she served as a research assistant on the InterPARES 1 project.

Lara Wilson détient une maîtrise ès arts en histoire de l'art de l'Université de Victoria (UVic), et une maîtrise en études archivistiques de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC). Elle a été nommée Directrice des collections spéciales de l'Université de Victoria en août 2013, en plus de son engagement continu comme archiviste universitaire, un poste qu'elle occupe depuis 2007. Elle a été deux fois présidente de l'Association des archives de la Colombie-Britannique (AABC), et préside actuellement le Conseil canadien des archives. Pendant son temps à l'AABC, l'organisation a piloté et mis en œuvre le logiciel AtoM (maintenant MemoryBC) comme plate-forme technique pour le réseau provincial. Lorsqu’elle était étudiante à l'UBC, elle a été assistante de recherche pour le projet InterPARES 1.

Lois K. Yorke is Provincial Archivist and Director of the Nova Scotia Archives in Halifax, NS. A graduate of Dalhousie University, she has spent over thirty-five years as an archivist, editor, researcher, writer and consultant in cultural heritage, with a special interest in feminist  biography. Active in developing and promoting Canada’s archival profession and network, she is a Past President of the Association of Canadian Archivists, a Past President of the Council of Nova Scotia Archives, and a former Member of the Board, Canadian Council of Archives. More recently, her focus has shifted to building innovative partnerships and stakeholder collaborations designed to ensure that Nova Scotia’s archival heritage is visible and relevant to audiences everywhere through the power of the Internet.

Lois K. Yorke est archiviste provinciale et directrice des Archives de la Nouvelle-Écosse à Halifax. Diplômée de l'Université Dalhousie, elle a passé plus de trente-cinq ans comme archiviste, rédactrice, chercheur, écrivain et consultante en patrimoine culturel, avec un intérêt particulier pour la biographie féministe. Active dans le développement et la promotion de la profession et du réseau archivistique du Canada, elle est ancienne présidente de l'Association canadienne des archivistes, ancienne présidente du Conseil des archives de la Nouvelle-Écosse, et ancien membre du conseil d'administration du Conseil canadien des archives. Plus récemment, son travail s'est déplacé vers l'établissement de partenariats et collaborations novateurs afin de garantir que le patrimoine archivistique de la Nouvelle-Écosse soit visible et pertinent à des auditoires partout à travers la puissance de l'Internet.